Vous pensez que si vous laissez tomber votre portefeuille dans la rue, vous ne le reverrez jamais ? Si c’est un enfant qui le voit, ça ira !

portefeuille-Caméra-cachée-enfants

Il y a environ un an, un jeune homme avait trouvé un test pour évaluer l’honnêteté des gens en faisant tomber son portable dans la rue. Ici, le principe est plus ou moins le même, à deux exceptions près : d’une, les personnes sur lesquelles le test est effectué ne sont que des enfants, et de deux, on n’utilise pas un portable mais un portefeuille cette fois-ci ! Alors que les petits peuvent être considérés comme chapardeurs et curieux, vous allez voir que leur honnêteté dépasse assez largement celle d’un être humain lambda. Quand on dit que la vérité sort de la bouche des enfants, ce genre de vidéo donne envie d’y croire !

Un test qui en dit long sur l’éducation des enfants au Japon

En effet, comme vous pourrez le constater en regardant cette vidéo, l’expérience a eu lieu au Japon. On peut donc voir un passant perdre son portefeuille à ce qui semble être un arrêt de bus, juste devant un(e) enfant resté(e) là seul(e), pendant que maman s’écarte légèrement de la scène pour ne pas fausser son jugement. Il est très amusant de voir que les enfants sont d’abord assez déboussolés par le simple fait de voir un portefeuille tomber aussi facilement de la poche de la personne qui joue le jeu ; peut-être se rendent-ils comptent au fond qu’il s’agit-là d’une mise en scène ! Toujours est-il qu’ils vont tous faire l’effort d’aller le ramasser, pour ensuite le rapporter à son propriétaire avec beaucoup de gentillesse. On dit que l’éducation japonaise est extrêmement stricte, mais manifestement elle porte ses fruits !

Une expérience qui pourrait s’avérer différente en France ?

Une étude a récemment prouvé que les enfants d’aujourd’hui seraient beaucoup moins bien élevés que leurs parents, uniquement en France. On peut donc s’interroger sur l’impact que pourrait avoir ce type de caméra cachée dans l’Hexagone : pensez-vous vraiment qu’un enfant, aussi mal élevé soit-il, ose dérober le portefeuille d’un adulte sous ses yeux ? Rien n’est moins sûr, surtout dans la mesure où il faut tenir compte de l’âge de l’enfant, qui influe énormément sur sa perception du danger. On aurait plutôt tendance à penser qu’avant un certain âge, l’innocence des enfants est encore beaucoup trop présente pour qu’ils envisagent de commettre un vol de sang-froid. Du moins tant qu’on ne les encourage pas à le faire, mais ça c’est un autre débat !