Johnny Deep et Amber Head

Une belle histoire d’amour commence parfois par un tatouage plein de symboles. Il est accroché à notre peau de manière indélébile.

C’est un amour que nous avons dans la peau, une sacré preuve d’amour.
Johnny Deep n’a pas hésité à le faire pour Amber Heard. Un acte fort dans cette relation pleine de rebondissement. Quelques quinze mois de mariage passés, il a tout simplement modifié le petit surnom « slim » (en traduction « svelte ») en  » Scum  » (ordure, en anglais). Ce tatouage était joliment réalisé sur les phalanges de sa main. Il est certain qu’il ne pouvait pas continuer à voir cette écriture sur sa peau.

Depuis la médiatisation de leur séparation, Amber et Johnny n’ont de cesse s’attaquer sur les raisons de cette demande de divorce. Ils vont très loin dans les attaques. L’un est accusé de violences physiques et psychologiques. L’autre est considérée comme une affabulatrice et une manipulatrice.

Ce n’est pas le premier fait de ce genre pour l’acteur de 54 ans. Johnny Deep réitère ce qu’il a déjà vécu avec Winona Ryder, son idylle de 4 ans. En effet, son tatouage pour sa compagne  » Winona forever  » a été modifié en « Wino forever » à savoir Ivrogne pour la vie. Il semble tout de même que celui-ci était un message pour Johnny lui-même.

Heureusement, l’acteur américain a tout le soutien de son ex-femme Vanessa Paradis. Tout comme Winona Ryder, elle décrit un autre homme. Dans une lettre rédigée à la main, elle indique:  » A celui que ça intéresse, Johnny Depp est le père de mes deux enfants, c’est une personne sensible, aimante et aimée, et je pense de tout mon coeur que les récentes allégations faites à son égard sont outrancières. De toutes ces années où j’ai connu Johnny, il n’a jamais été physiquement abusif avec moi et tout cela n’a rien à voir avec l’homme avec lequel j’ai vécu 14 merveilleuses années. »

Maintenant, ce n’est plus ce tatouage qui pourra réconcilier les deux ennemis. Nous leurs souhaitons de trouver une autre voie. Cette fois-ci, un écrit sur du papier avec l’aide d’un juge devrait être largement suffisant.