Cui Deyi, surnommé « l’ours polaire », est resté dans un caisson de glace plus d’une heure, à moitié nu, pour relever un défi de résistance au froid extrême.

(Source : photo AFP)Le Chinois Cui Deyi, vêtu de son seul maillot de bain, a bravé le froid extrême à Handan, une ville située au nord de la Chine. Celui que tout le monde surnomme « l’ours polaire » est resté plus d’une heure dans un caisson rempli de glace, le 16 janvier. Cui Deyi participe depuis 10 ans à des compétitions de résistance au froid, pour tester les limites de son corps. En 2011, il assure avoir tenu 75 minutes dans les eaux glacées des côtes norvégiennes.

Les échecs pour tenir le coup

L’athlète a commencé à avoir des frissons convulsifs, après plusieurs dizaines de minutes passées dans le caisson de glace. Cela ne l’a pas dérangé outre-mesure : il a continué à jouer (et à gagner) aux échecs chinois avec les personnes venues admirer sa performance. La discipline est largement reconnue dans le pays, et plusieurs centaines de clubs parsèment le territoire.

Cui Deyi cherche à devenir le nouvel « homme de glace », en battant le record mondial détenu par un autre Chinois, Jin Songhao. Ce dernier est resté dans la glace pendant 128 minutes, soit plus de deux heures. « L’ours polaire » considère également le Néerlandais Wim Hof comme un solide concurrent. En effet, celui-ci a établi un nouveau record du monde en 2007, en grimpant 7 400 mètres de l’Everest en short.