Votre métier de professeur ne vous motive plus autant qu’auparavant ? Peut-être qu’un chèque d’un million de dollars pourra vous réveiller !

professeur-1-million-de-dollars

Voilà une carotte qui devrait donner envie à tous les étudiants qui souhaitent un jour travailler en tant que professeur ! Si l’éducation nationale déplore chaque année le nombre décroissant de jeunes qui refusent de se lancer dans une carrière de prof’, un concours devrait cette année récompenser celui ou celle qui sera nommé(e) « meilleur professeur du monde ». Une petite compétition qui peut sembler anecdotique, cependant ils vont être nombreux à essayer de la remporter, et pour cause : la personne qui repartira avec ce titre se verra attribuer la coquette somme d’un million de dollars, de quoi prendre une retraite anticipée des plus confortables !

Professeur, un métier qui est de moins en moins plébiscité

Il se trouve que moins d’un tiers des parents dont l’enfant souhaite s’investir dans une carrière de professeur l’encourage dans ce sens. La faute à un corps de métier trop peu représenté, surtout en bien ! Le concours lancé par la fondation Varkey cherche donc à mettre sur le devant de la scène des professionnels de l’éducation, en valorisant leurs connaissances des milieux scolaires. Pour participer à ce concours très spécial, c’est très simple, il suffit de remplir un formulaire directement sur le site Global Teacher Prize, à ne bien sûr pas essayer si vous n’êtes pas professeur ou si vous mettez en danger la vie de vos élèves à chaque cours. Les capacités du professeur seront évaluées selon plusieurs critères, parmi lesquels la pédagogie, la méthodologie mais aussi l’implication personnelle dans toute forme de projets parallèles à la carrière, comme la gestion d’un blog ou la participation à des colloques dédiés à l’éducation !

Une compétition particulièrement ardue

Ce sont plus de 1300 professeurs qui seront sélectionnés dans le monde entier pour participer à ce concours atypique. Au vu de l’ampleur de l’événement et du nombre de participants, le jury sera lui aussi extrêmement fourni, et comptera dans ses rangs des personnalités investies dans la question de l’éducation (comme l’acteur Kevin Spacey) mais aussi bien sûr des professeurs, des scientifiques, des chefs d’entreprise et des journalistes pour un total de 60 membres. L’année dernière, c’est l’Américaine Nancy Atwell qui avait raflé le trophée, et gageons que cette année, la compétition sera encore plus relevée. Qui parviendra à s’imposer comme le meilleur professeur, qui sera celui ou celle qui prouvera que ses méthodes sont les meilleures ? On verra bien, toujours est-il que ce concours risque de faire naître des vocations !