Magali Gonzalez Sierra, une Colombienne, vient de fêter son 15ème anniversaire malgré la progéria, une maladie qui provoque un vieillissement ultra-rapide.

(Source : © AFP)La jeune Magali Gonzela Sierra, originaire de Colombie, a fêté ses 15 ans samedi soir. Elle n’était pas sûr de vivre jusqu’à cet âge : Magali est atteinte de progéria, une maladie génétique rare qui engendre un vieillissement ultra-rapide de l’organisme. La jeune fille a donc le corps d’une vieille femme, et doit suivre de nombreux traitements médicaux pour survivre. La plupart des personnes qui souffrent de la progéria meurent pendant leur adolescence.

Un anniversaire de princesse

Le rêve de Magali était de se retrouver dans la peau d’une princesse, le temps d’un soir. La tête couverte d’une longue perruque auburn et d’une couronne argentée, la jeune Colombienne était heureuse : « Je me trouve belle », a-t-elle confié à l’AFP. Elle arborait également une belle robe violette pour la fête organisée dans une zone rurale de Valle del Cauca. Ses proches ont pris beaucoup de précautions pour l’habiller et la maquiller, en raison de sa santé instable.

En Colombie, l’anniversaire des filles 15 ans est toujours spectaculaire, pour marquer la sortie de l’enfance. Nedy Sierra, la mère de la jeune fille âgée de 35 ans, s’est exprimé sur la progéria : « La maladie de Maggie s’est manifestée quand elle avait 10 mois. Sa peau s’est durcie, elle a perdu ses cils, ses sourcils, ses cheveux ».

Les médecins ont découvert un syndrome de Hutchinson-Gilford (ou progéria) quand la petite avait 2 ans : « Magali a 15 ans et ses os en ont environ 90 », explique sa mère. Magali a fait un infarctus l’année dernière. Ses parents espèrent néanmoins qu’elle pourra un jour devenir infirmière, « comme elle le souhaite ».