On n’osait jamais, mais on avait toujours envie de tricher lors d’un examen, pour s’assurer une bonne note. Voici les meilleurs astuces !

tricher-lors-d'un-examen

Pour oser tricher lors d’un examen officiel, il faut être sacrément sûr de son coup : se faire prendre, c’est s’exposer à de graves sanctions, la pire étant l’interdiction de se présenter à un examen (dont le permis de conduire) pour une période de 5 années ! Il faut donc mieux éviter de tricher, à moins de connaître une technique véritablement infaillible qui pourra tromper la vigilance des examinateurs les plus chevronnés ; cependant, si une telle méthode existait, tous les étudiants la connaîtraient, ce qui n’est pas le cas !

Tricher, c’est s’assurer de ne pas avoir à réviser pendant des semaines, pour être fin prêt le jour de l’examen. C’est aussi la certitude d’avoir des réponses d’une exactitude chirurgicale, qui vous rapporteront donc le maximum de points. Mais les examinateurs sont au taquet, et ne laisseront pas passer la moindre étourderie !

Voici donc les 15 meilleures astuces pour tricher impunément lors d’un examen. Bon, on vous déconseille tout de même de les tester de votre propre chef, car la plupart sont plutôt compliquées à mettre en œuvre. Mais qui sait, en cas de situation où vous n’avez plus rien à perdre, ça peut toujours servir !

1. Utiliser son bras comme antisèche

oie_24105618GVshJSlg

Le classique ! On prend bien soin de s’habiller avec un haut à manches longues, afin de dissimuler les réponses qu’on s’est tatoué à l’encre bleue sur le bras. Cependant, ça n’est pas la technique la plus discrète du monde, et vous n’êtes pas à l’abri d’une erreur : imaginez passer un examen lors d’une chaude journée d’été, vous ne pensez plus à votre antisèche, vous vous déshabillez légèrement… et c’est le drame !

2. Porter des bas un peu particuliers

profesores_PLYIMA20150410_0014_5 (1)

Voilà une technique beaucoup plus efficace, mais néanmoins exclusive aux filles ! En effet, peu d’examinateurs oseront aller jeter un œil du côté des sous-vêtements d’une jeune femme, de peur de se faire taxer de pervers sexuels dans la seconde ! Faites attention tout de même, il s’agit de bien évaluer la longueur que fera votre jupe une fois assise, sinon vous courrez droit au fail !

3. Compter sur le soutien d’un(e) ami(e)

oie_24105313H2kRyJJy

Parce qu’on ne reconnaît les bons amis que dans les situations les plus difficiles, les examens vous apprennent que vous ne pouvez pas compter sur tout le monde. Si votre meilleur ami accepte de vous aider (il faut pour cela qu’il soit l’intello de la classe, néanmoins, sinon ça ne sert à rien) vous n’aurez qu’à légèrement faire dériver votre regard sur sa feuille, qu’il aura incliné au préalable pour vous faciliter la tâche. Le genre de coup de main qu’on oublie pas !

4. Scotcher le cours sur la veste de votre voisin de devant

F3F4B279C828371F5FDD7A6B3E03E

Une astuce qui n’est envisageable que si votre examen se passe dans une petite salle, et qu’un seul prof’ surveille le tout. Afin de garder un œil sur tous les individus présents devant lui, il évitera de se déplacer dans la salle, préférant rester assis à sa place pour dominer toute la classe. À ce moment-là, vous pourrez toujours scotcher votre antisèche au dos de votre voisin, pour alors tricher avec un confort encore rarement égalé !

5. S’offrir les services d’un troisième bras

552fcf946cc50

Une méthode digne des tricheries que l’on peut admirer dans les bandes dessinées, mais qui cependant a beaucoup moins de chances de fonctionner dans la vie réelle ! Encore une fois, il faut être extrêmement attentif, trop même : vous devez garder un œil sur le prof’, sur votre manche « fantôme » pour ne pas dévoiler votre astuce, et sur votre téléphone qui met une plombe pour se connecter à internet. Très, très risqué !

6. Cacher des écouteurs sous sa longue chevelure

oie_2410556t9K9OqDi

Une astuce essentiellement utilisée par les filles, mais pas seulement, puisque de plus en plus de mecs portent les cheveux longs. Il faut dire que personne ne va venir scruter vos cheveux pendant un examen ! Attention cependant aux petits problèmes technologiques qui peuvent toujours survenir : si vos écouteurs profitent d’une option pour régler le volume manuellement, il vous suffit d’un faux mouvement pour que toute la salle soit au courant de votre petit manège !

7. Le petit papier qui traîne dans la trousse

oie_241052351fKF29Lj

Un indémodable également. Le problème étant que plus vous avancez dans votre scolarité, et plus les choses superflues sont interdites sur le bureau. Bien souvent, vous n’aurez droit qu’à votre fidèle stylo, et éventuellement à un effaceur/un blanco pour corriger vos fautes. Une méthode pour tricher qui malheureusement est devenue très limitée donc !

8. L’antisèche qui se glisse dans le stylo-plume

oie_2410594ujo9JhUe

Dans la mesure où les stylo-plumes disposent d’un « réservoir » nécessaire pour accueillir les cartouches d’encre, vous pouvez mettre à profit ce dernier pour y glisser une petite antisèche. Lorsque vous irez chercher les fournitures nécessaires à votre examen, pensez bien à prendre le plus gros stylo-plume disponible en magasin, afin d’être le moins limité possible par la taille de son réservoir !

9. Faire passer sa feuille de cours pour un brouillon

oie_241055440e9eJmfk

En effet, on vous fourni plusieurs feuilles de brouillon lors de votre examen, souvent des feuilles de couleur. Vous n’avez qu’à acheter un paquet de feuilles de ce type, recopier tout votre cours dessus à la maison, et lorsque vous vous installez (et que les examinateurs sont moins vigilants, bien sûr) glisser votre antisèche parmi vos feuilles de brouillon. L’essentiel étant de ne pas vous faire prendre au début de l’examen, car plus l’heure avance, et moins votre feuille de couleur remplie paraîtra suspecte !

10. Utiliser les avantages de son décolleté

oie_24105722TdEsBgGs

Encore une technique exclusivement féminine ; décidément, ces demoiselles disposent de plus d’options que les mecs ! Il suffit donc de glisser une antisèche dans son décolleté pour en profiter tout au long de l’examen. Bon, évitez tout de même d’avoir les yeux rivés sur votre poitrine en permanence, ça pourrait finir par sembler suspect. Et évidemment, cela fait indéniablement partie des avantages qu’il y a à avoir de gros seins, car plus le décolleté est plongeant, et plus vous pourrez en profiter !

11. Se faire passer pour un aveugle

oie_24105758weH4wQNn

Il faut pour cela avoir une canne blanche à la maison, et évidemment des lunettes de soleil. Si votre examinateur vous prend pour un non-voyant, il ne verra sans doute aucun problème au fait que votre regard se porte très souvent sur la feuille de votre voisin. Malgré tout, il va falloir jouer le jeu jusqu’au bout : en effet, les aveugles utilisent très souvent une règle pour écrire comme il faut, alors si vous arrivez à remplir votre copie double à la simple force de votre concentration, l’examinateur se posera sans doute des questions !

12. Écrire les réponses sur ses ongles

oie_241053440k9fw4Hw

Cette technique peut s’avérer utile, mais à condition de ne pas céder à ses pulsions habituelles. Ainsi, il faut éviter de vous ronger les ongles, même éviter de porter vos ongles à votre bouche car vous risquez d’avoir de l’encre plein la bouche par la suite ! De plus, il vaut mieux avoir de bons yeux pour arriver à lire toutes les réponses que vous avez inscrites sur vos ongles ! Cela fait beaucoup de contraintes à prendre en compte juste pour tricher le temps de quelques heures !

13. L’émetteur radio, avec l’aide d’un complice

oie_24105422ryXrXMDG

Pour cela, il faut déjà avoir accès à des petites merveilles de la technologie ! Le principe est très proche de celui des écouteurs, sauf qu’au lieu d’écouter votre téléphone ou votre dictaphone, vous profitez d’un complice à distance qui a les yeux rivés sur vos fiches de cours. Le problème évidemment, c’est qu’il faut lui susurrer les questions petit à petit pour qu’il sache quelles réponses vous donner. Et même si certaines personnes ont une propension à parler toutes seules, ça risque de se voir dans le cas présent !

14. Trafiquer sa montre

oie_24105833CcPfrnIz

Une méthode pour tricher qui n’est pas spécialement plus facile à mettre en pratique aujourd’hui ! En effet, les montres sont de plus en plus complexes, et il n’est pas facile de les trafiquer pour pouvoir glisser une antisèche à la place de votre cadran. Et quand bien même vous arriveriez à le faire, regarder votre montre toutes les deux minutes risque de mettre la puce à l’oreille de vos examinateurs, au bout d’un moment !

15. Profiter de la semelle d’un(e) ami(e)

oie_24105650vI3mPVYo

Si un(e) ami(e) vous doit un service, n’hésitez pas à lui demander de vous rendre un service au passage ! Il n’est cependant pas assuré qu’il/elle accepte, car c’est l’une des astuces pour tricher les plus risquées ! Il faut pour cela coller une antisèche sous la semelle de sa chaussure, et croiser les jambes pour faire en sorte que votre voisin de derrière puisse lire toutes les indications. Mais si jamais le papier se décolle, vous risquez le maximum !