Qui ne connaît pas Tetris ? Celui qui a démocratisé le jeu vidéo est encore présent dans tous les esprits, même dans celui de Rémi Gaillard !

Rémi-Gaillard-tetris

À moins que vous n’habitiez au fin fond d’une grotte perdue dans l’Antarctique, vous avez forcément déjà entendu parler de Rémi Gaillard. Le trublion français le plus célèbre du monde n’en finit plus de faire rire les internautes grâce à ses caméras cachées souvent tordantes et surtout d’une originalité sans précédent. Car la grand force de notre compatriote, c’est cela : parvenir à surprendre ses spectateurs, dans un domaine qui est accessible à tous aujourd’hui !

Simple plaisanterie ou envie de rendre hommage ?

Si Rémi Gaillard est reconnu pour la qualité de ses vidéos, il l’est en revanche moins pour la finesse dont il fait preuve ! En effet, on a déjà pu le voir lâcher un seau entier d’excréments sur la police, déguisé en chouette, une petite blague qui lui a valu (une fois encore) un séjour au poste ! Mais l’homme aime aussi rendre hommage à la culture populaire, qu’il affectionne plus que tout ; après ses folles courses de Mario Kart réalisées sans trucages, il se lâche aujourd’hui dans un nouvel exercice, un peu moins physique mais tout aussi difficile : réaliser un Tetris « grandeur nature » dans un environnement urbain ! De fait, tout le monde connaît le fameux jeu vidéo Tetris, qui a amusé (et continue de divertir) des générations entières de joueurs ! Déguisé en l’une des 7 formes disponibles dans le jeu, il va ainsi passer tout son temps à « s’emboîter » avec ses amis sur le parcours des passants, qui ne semblent pas voir cela d’un très bon œil !

Est-il prêt à tout pour faire rire les gens ?

On n’a pas encore véritablement vu les limites de Rémi Gaillard, et ça n’est pas avec cette nouvelle vidéo sur le Tetris que ça va s’arranger ! Il faut admettre que ses vidéos sont vues plusieurs millions de fois, et lui rapportent ainsi une somme colossale. Le blagueur ne roule pas sur l’or non plus, puisque la réalisation d’une vidéo lui demande beaucoup de travail, même si tout semble facile et drôle de prime abord. Heureusement, avec plus de 4 millions d’abonnés rien que sur sa chaîne Youtube, l’homme peut toujours compter sur le soutien de ses nombreux fans, et il sait que son travail sera suivi par toute une communauté qui ne demande qu’une chose : rire encore et encore de toutes les âneries qu’il va imaginer !