Didier Super, le chanteur le plus irrévérencieux de France, fait son grand retour au gré d’une caméra cachée qui en a choqué plus d’un !

Didier Super est de retour toujours plus choquant

On ne pensait plus le revoir tant il se faisait discret à la télévision et sur la toile. Mais ça y est, après des mois voire des années de silence radio, l’irrésistible Didier Super est enfin de retour pour faire parler de lui ! Et pour ce comeback très attendu, il n’y est pas allé avec le dos de la cuillère : en effet, sa nouvelle caméra cachée est entièrement basée sur un duo de mecs pas très sympas qui s’amusent à se moquer d’un handicapé en lui faisant faire les pires âneries !

De la chanson à la caméra cachée, le ton n’a pas changé

Didier Super, c’était avant tout un chanteur. Un très mauvais chanteur même, selon ses propres dires. Il faut dire que cet ancien professeur d’Histoire a créé des chansons volontairement débiles, aux textes corrosifs qui ne peuvent pas plaire à tout le monde, avec des titres comme « Y en a marre des pauvres » ou encore « On va tous crever ». Un humour qui ne peut pas plaire à tout le monde, et c’est justement ce qui fait le succès de Didier Super : qu’on en parle en bien ou en mal, au moins on en parle. Et ça n’est pas avec cette nouvelle caméra cachée, dans laquelle il met en scène un « aveugle » (qui en réalité n’en est pas un) martyrisé par deux de ses amis, qui va lui valoir l’empathie d’une tranche de la population réfractaire au second degré !

Choquer les masses, le fond de commerce de Didier Super

Ce qu’aime Didier Super, définitivement, c’est voir l’air outré qu’ont les gens quand il fait ses âneries. Choquer la population, ça le fait rire, et il est assez doué pour ça. Déjà au début des années 2000, alors qu’il commence à faire parler de lui, ses différentes interventions sur des plateaux de télévision ou dans des radios créent régulièrement la polémique : irrévérencieux, paresseux, avec sa façon de s’exprimer très caricaturale de « la France d’en bas », son personnage choque à de nombreuses reprises. Même ici, dans cette caméra cachée, on peut voir à quel point les passants le jugent du regard, sans jamais intervenir cependant (hormis au moment à « l’aveugle » tombe dans l’eau) et semblent désapprouver ses actes. Ce qui est normal bien évidemment, car c’est le but recherché ! Didier Super est de retour, et il y a fort à parier qu’on va entendre parler de lui sur tous les fronts !