Les soirées entre mecs, ça finit toujours de la même façon, avec une belle gueule de bois ! Et il s’en passe des trucs pour en arriver là !

soirées-entre-mecs

On vous avait déjà parlé des 9 choses qui arrivent tout le temps lors des soirées entre filles, il était bien normal de passer du côté des hommes pour équilibrer les choses ! Surtout que les mecs ont tendance à multiplier les soirées jusqu’à l’épuisement dans la mesure où ils sont nettement moins sérieux que leur compagne ! Ainsi, si vous demandez à un mec quels sont ses meilleurs souvenirs de soirées, il risque de vous ressortir une bonne vingtaine d’anecdotes, toutes plus folles les unes que les autres !

En effet, les soirées entre mecs se finissent rarement calmement, assis au milieu du salon, à boire un thé. Il est beaucoup plus fréquent de se réveiller le matin, dans un appartement qu’on ne connaît pas, entouré de personnes qu’on n’a jamais vu, et la tête retournée par l’alcool consommé la veille, voire le matin même pendant la nuit ! Si les hommes estiment (souvent à tort d’ailleurs) que les filles font des soirées beaucoup moins drôles que les leurs, c’est tout simplement parce qu’eux-mêmes ont tendance à pousser le bouchon extrêmement loin et à additionner les abus  en tous genres !

Voici donc les 10 choses qui se passent constamment lors des soirées entre mecs. Si vous êtes du sexe masculin (si vous êtes un jeune diplômé ou un étudiant, ce sera mieux encore) vous risquez de vous reconnaître dans ces quelques trucs qui vous sont sans doute déjà arrivés plus d’une fois !

1. Vous appelez tous vos potes pour voir qui est libre

oie_13163824Wlnv5QBK

C’est la base : si vous voulez passer des soirées avec vos potes, il faut avant tout savoir quelles sont les disponibilités de chacun. Généralement, tout le monde trouve un prétexte pour se libérer, à moins que vos soirées se déroulent chaque semaine, six jours sur sept ; auquel cas, il faut comprendre que tout le monde ne peut pas tenir un rythme aussi effréné ! Si vous voulez passer un moment sympa, il ne faut pas attendre qu’on vous invite : aussi, vous prenez l’initiative et n’hésitez pas à appeler un par un vos amis afin de lancer quelque chose qui promet de se transformer en soirée inoubliable !

2. Vous organisez un petit apéro tranquille à l’appartement

oie_13164014VUQSFPh8

C’est toujours le moment « piège » dans les soirées, celui où tout bascule. Parce que jusqu’ici, vous passez juste un moment entre amis, sans rien de plus. Mais une fois l’apéro lancé, vous savez que vous vous engagez sur une pente glissante ; le premier verre partagé n’est qu’un avant-goût, et vous pouvez encore vous arrêter après celui-là si vous avez vraiment peur que tout dérape ; mais si jamais les verres s’enchaînent et que les amis commencent à être un peu joyeux, l’apéro aura rempli son office de tremplin !

3. Vous partez acheter davantage d’alcool à l’épicerie du coin

oie_131640483p1Q9RN2

Finalement, vous avez appelé énormément de monde, car vous étiez quasiment certain que la moitié décommanderait. Manque de bol, tout le monde est venu, sûrement dans l’espoir de se saouler un peu, car il faut admettre que de temps en temps, ça fait du bien de se prendre une bonne cuite ! Le problème, c’est que vous n’avez pas prévu assez d’alcool pour tout le monde, si on se partage ce qu’il y a sur la table, on n’ira pas bien loin ! Aussi, quelques amis (souvent les derniers arrivés, qui ont donc le sentiment de déranger un peu) acceptent de partir en expédition punitive afin de trouver de l’alcool à une heure où toutes les grandes surfaces sont fermées. Qu’à cela ne tienne, vous pouvez toujours compter sur les épiceries de nuit !

4. Vous commencez à faire quelques jeux à boire

oie_13164243feISTFhK

Et alors là ça y est ; une fois revenu de leur petite expédition, vos amis étalent une quantité si phénoménale d’alcool sur votre table basse que vous vous demandez bien comment vous allez faire pour siphonner tout ça en une seule soirée ! C’est là que les jeux à boire entrent en scène ! C’est l’occasion de boire beaucoup, mais sans se forcer puisque vous êtes motivé par la dimension ludique de la chose. De la célèbre bataille navale à la parité en passant par la fameuse pyramide, tous les jeux sont permis, et vous permettent de vous mettre en condition pour appréhender la prochaine étape de votre aventure qui promet d’être l’une des soirées de l’année… Comme à chaque fois !

5. Finalement, vous vous décidez à poursuivre la soirée dans un bar

oie_13164224e5fpaiS6

Une fois que vous êtes assez éméchés vous et vos amis, vous décidez d’aller poursuivre la soirée dans un bar. Parce que ça fera moins de vaisselle à laver demain matin, et que l’ambiance est souvent beaucoup plus dynamique ! Malgré tout, faites bien attention à ne pas faire les 20 choses qu’il vaut mieux éviter dans un bar ! Ça n’est pas la peine de commencer à vous forger une sale réputation alors que le barman n’est qu’au début de la soirée ; il aura assez tôt fait de remarquer que vous et vos amis avez le sang chaud !

6. Vous nouez le contact avec des inconnu(e)s

oie_1316474fBAYqnNG

Une des composantes essentielles que l’on trouve dans les bars, c’est aussi que ce sont des lieux qui regroupent énormément de personnes. Et quand on est un peu bourré, on a tendance à se découvrir des capacités sociales poussées à l’extrême ! On n’hésite pas à aller engager la conversation avec des inconnus, et on se surprend même à s’intéresser à leurs passions, alors qu’en temps normal vous leur auriez ri au visage ! C’est l’occasion de vous faire de nouvelles connaissances : pour peu que vous tombiez sur des personnes généreuses en plus, il y a de bonnes chances pour qu’on vous paye un verre ou deux !

7. Vous commencez à chercher le videur/le barman

Nuits_videur_7

Cela dit, le problème de l’alcool, c’est que ça échauffe les esprits ; lors de vos nombreuses soirées, vous n’avez jamais vu une seule personne devenir plus intelligente et raisonnable avec quelques verres dans le gosier ! Et s’il y a plusieurs phrases à ne jamais dire à un videur de boîte de nuit, la consigne vaut tout autant envers celui qui assure la sécurité dans le bar, voire envers le barman directement ! Malheureusement, l’alcool est toujours plus fort que la lucidité, et vous finissez invariablement par vous faire virer de l’établissement, avec plus ou moins de tact. Aucun problème, la soirée ne s’arrête pas là, bien au contraire !

8. Vous allez vous chercher un petit truc à grignoter

oie_13165020kKrcW52Y

Nouvelle étape : trouver quelque chose à manger. L’alcool à outrance, ça ouvre l’appétit, ou plutôt ça donne envie de manger, ce qui n’est pas exactement la même chose. Et vu l’heure à laquelle vous vous décidez, il n’y a pas 36 solutions : soit les fast-foods sont encore ouverts, et là vous risquez de saouler (encore plus) les employés qui font la fermeture et qui ont déjà eu une journée bien épuisante ; soit vous vous rabattez sur les kebabs ouverts jusqu’à 5h du matin, et qui ont l’habitude de composer avec les ivrognes d’un soir. Dans tous les cas, ce sera gras !

9. Vous enchaînez la soirée chez une personne que vous connaissez à peine

oie_13165147qVDt2DJK

Qu’il s’agisse d’une personne que vous avez rencontré dans le bar où d’un individu que connaissent seulement certains de vos amis, vous allez pouvoir vous incruster chez quelqu’un pour continuer votre soirée ! Et aller chez une personne qu’on ne connaît pas ou très peu, c’est le pied. On a déjà peu de remords à tout saccager lorsqu’on n’est pas chez soi ; mais lorsqu’en plus on sait pertinemment qu’on ne reverra probablement plus jamais la personne chez qui on a tout détruit, c’est assez rassurant. Profitez-en un maximum, le tour de votre propre appartement viendra bien assez tôt !

10. Vous finissez par dormir par terre, ou dans le lit de quelqu’un d’autre

oie_13165246q8ojBNL3

Vous terminez l’une de vos plus grandes soirées de l’année aux alentours de 7h du matin, à seulement 2 ou 3 rescapés parmi la foule d’individus qui sont venus squatter dans ce lieu que vous ne reconnaîtrez même plus après avoir dormi. D’ailleurs, dans l’état où vous êtes, le grand confort se limite à peu de chose : un bout de carrelage ou même une baignoire sera accueilli comme un matelas digne de ce nom. Si jamais vous êtes assez habile (mais plus vous vous couchez tard, et plus c’est difficile) vous pouvez même négocier une place dans un vrai lit. Mais ne rêvez pas trop quand même !

11. Vous rentrez chez vous sans vous souvenir de la moitié de la soirée

oie_1316547S1uEOPy8

Cerise sur le gâteau, vous vous réveillez seulement 2h après vous être couché. Sans savoir pourquoi d’ailleurs : vu le coma artificiel dans lequel vous devriez vous trouver, il est étonnant de ne pas parvenir à dormir. Du coup, vous vous dites que c’est parce que vous n’êtes pas dans votre lit : vous repartez alors de l’appartement, sans réveiller personne, pour vous rendre compte que vous avez bien 20 minutes de marche avant de retourner chez vous. Heureusement, la ville de bon matin, c’est joli aussi !