La start-up américaine Odo Denim a lancé une campagne de financement participatif sur Kickstarter pour créer un jean insalissable qui repousse les taches.

(Source : © Odo)Salman Choudhry, un Américain d’origine pakistanaise, est à l’origine de la start-up Odo Denim. L’entrepreneur, qui a travaillé 5 ans dans le textile, souhaite créer un jean insalissable baptisé Odo. Le tissu inventé par Salman Choudhry est composé de millions de petits picots qui repoussent les taches : les molécules rebondissent sur la surface irrégulière, sans s’incruster. Un vêtement révolutionnaire, largement soutenu sur Kickstarter : les donateurs ont déjà offert plus de 150 000 $ pour soutenir le projet, soit 15 fois plus que la somme attendue.

Inspiré des cosmonautes

Le créateur visionnaire souhaite également que les odeurs ne s’attachent pas au textile. Pour parvenir à ce résultat, il s’est inspiré des costumes que portent les cosmonautes : « Ils portent leur combinaison en permanence mais on ne les lave jamais », explique-t-il à Tech in Asia. Le secret vient de petites particules d’argent mélangées aux fibres textiles, qui pénètrent les bactéries pour empêcher leur division cellulaire. Il faut entre 10 et 15 grammes d’argent par jean.

Selon son créateur, Odo participera également à économiser l’eau : « Ne pas laver son jean durant un an représente une économie qui équivaut à 5 ans de consommation d’eau potable pour un homme », explique Salman Choudhry. Le jean est proposé à 100 $ pour les participants à la campagne de financement. Lors de sa mise en vente dans le commerce, en juin 2016, il devrait coûter 150 $.