Une américaine âgée de 51 ans a été arrêtée pour violences domestiques après avoir frappé son mari avec des nunchakus parce qu’il refusait de faire l’amour.

(Source : DR)Sondra Earle-Kelly, qui habite à Charlotte en Caroline du Sud, a été accusée de violences domestiques envers son conjoint. Ce dernier, qui regardait la télévision, s’est refusé toute relation sexuelle avec sa femme. L’américaine de 51 ans lui a alors envoyé des objets en céramique au visage, avant de le battre à coups de nunchakus.

La police alertée par les voisins

La police de Rock Hill, prévenue par les voisins, a retrouvé la victime couverte de sang en arrivant au domicile du couple, rapporte le Charlotte Observer. Le mari a expliqué aux officiers que Sondra « l’attaquait avec tout ce qu’elle avait sous la main ». Il a ajouté que celle-ci l’avait frappé au visage à de nombreuses reprises avec des nunchakus, et a montré aux agents des marques profondes sur ses bras. Les policiers lui ont proposé de l’amener à l’hôpital, mais il a refusé.

Les forces de l’ordre ont interrogé Sondra Earle-Kelly. Elle leur a assuré ne pas savoir pourquoi son mari était couvert de blessures. Elle a tenté de retourner la situation en dévoilant des coupures sur son abdomen qui relèvent de l’auto-mutilation selon la police. L’agresseuse a déclaré avoir pris du Xanax dans la nuit : un abus d’anxiolytique l’aurait poussé à cet excès de rage.

Sondra a été transportée aux urgences par la police, qui l’a ensuite conduite en prison. Elle a été libérée contre une caution de 15 000 dollars, et devrait prochainement comparaître devant un tribunal.