Un comédien italien de 27 ans qui devait feindre une pendaison a finalement été pris au piège du nœud coulant. Il a été hospitalisé dans un état grave.

(Source : Photo : DR)La représentation théâtrale a viré au drame, lundi soir, à Pise, sur la scène du Teatro Lux, dans le coeur historique de ville de Toscane.

Un des comédiens, Raphael Schumacher, 27 ans, qui devait simuler une pendaison durant la représentation, a frôlé la mort, rapporte le Times.

Un étudiant en médecine qui était dans le public a été intrigué par les spasmes secouant l’acteur, et devinant qu’ils n’avaient rien de surjoués, il a décidé de lui porter secours.

Le comédien qui avait perdu connaissance a été transféré à l’hôpital de la ville dans un état grave et se trouve dans le coma.

Il a préféré la corde au pistolet

Le spectacle intitulé « Mirages » se joue en divers lieux du théâtre et la pendaison s’est déroulée dans la cour de l’établissement, la corde ayant été accrochée à un figuier.

Le dispositif de sécurité prévu, un nœud coulant qui devait être un faux et un harnais prévu pour soutenir le comédien en cas de chute, n’a pas fonctionné.

La police a interrogé acteurs et techniciens de la troupe, ainsi que les spectateurs. Il a été mis au jour que dans la pièce, il était prévu initialement que l’acteur utilise un faux pistolet, mais il a préféré simuler une pendaison.

Les enquêteurs qui n’excluent aucune hypothèse ont étudié la personnalité de la victime, mais sa mère refuse de croire à une tentative de suicide : « Mon fils a récemment perdu son père et mis fin à une relation amoureuse mais il avait retrouvé sa sérénité. Il n’avait aucune raison de se suicider ».