Comme beaucoup de gens, vous n’aimez pas les araignées ? Alors imaginez vous retrouver sous des centaines de ces bêtes qui tombent du ciel !

araignées

Même si les araignées ne font généralement rien de mal (au contraire, elles permettent même de réguler le nombre de mouches ou de moustiques qui nous agressent en été et participe plus généralement à l’écologie mondiale), leur forme très impressionnante leur vaut une assez mauvaise réputation. Peu de gens aiment se retrouver nez à nez avec des araignées, même s’ils savent pertinemment que ces dernières ont nettement plus de raisons pour craindre les humains que l’inverse ! Alors pour tous les arachnophobes, ne posez jamais le pied en Australie : là-bas, il pleut carrément des araignées !

Une invasion d’araignée de grande ampleur

On avait déjà pu assister à une invasion d’araignées dans une maison, et c’était déjà très impressionnant. Alors imaginez ce que donnerait un phénomène similaire, rapporté à l’échelle de toute une ville ! C’est ce qu’a dû affronter la bourgade de Goulburn, en Australie, au début du mois de mai. Les habitants racontent qu’il y avait tant d’araignées qui tombaient du ciel qu’elles en venaient à cacher le soleil ; par ailleurs, leur toile se répandait partout, à commencer par les cheveux et les barbes des passants qui n’avaient rien demandé ! Pour certains, cet événement était le plus cauchemardesque de toute leur vie, et risque de les traumatiser à tel point qu’ils envisagent de déménager ; d’autres ont heureusement préféré s’intéresser à cet épisode insolite dans la vie de leur ville, afin de comprendre le pourquoi du comment et ainsi savoir à quoi s’en tenir !

Un phénomène étonnant mais tout-à-fait naturel

Le biologiste Martyn Robinson, en grand passionné de la faune et de la flore, a rapidement expliqué qu’il s’agissait-là d’un phénomène naturel qui n’avait rien d’alarmant. À certaines périodes de l’année, les araignées montent jusqu’à la cime des arbres afin de se jeter dans les airs, en utilisant leur toile comme un petit parachute qui leur permet de se laisser porter par les courants d’air sur des terres plus accueillantes. Une technique que pratiquerait un grand nombre d’araignées dans le monde, et qui leur permet de se propager un peu partout, jusqu’en Antarctique où elle ne survivent cependant pas selon les spécialistes. Toutes les araignées arrivées à Goulburn n’ont pas joué de malchance cependant, puisqu’elles sont toutes arrivées à bon port et en un seul morceau ! Reste à savoir comment les habitants vont gérer ce phénomène, car les toiles qui tombent du ciel, ça devient vite gênant !