Un séisme de magnitude 6,1 s’est produit ce lundi en Méditerranée, à 62 km de la ville marocaine d’Al Hoceïma selon l’institut américain de géologie (USGS).

(Source : L’impact d’un séisme survenu à Al Hoceïma au Maroc, en 2004 )Un tremblement de terre de magnitude 6,1 a retenti ce lundi entre l’Espagne et le Maroc, à 4h22 en mer Méditerranée selon l’institut américain de géologie (USGS). L’épicentre se trouvait à 62 km de la ville marocaine d’Al Hoceïma et 164 km au sud-est de Gibraltar. Le séisme a été suivi d’une autre secousse de magnitude 5,3.

L’USGS a fait une première estimation de l’impact du séisme, et considère qu’il est « peu probable qu’il y ait des victimes et des dégâts ».

Habitants effrayés

Les secousses ressenties dans l’enclave espagnole de Melilla ont beaucoup effrayé les habitants. Ils étaient nombreux à sortir en pyjama dans la rue, n’osant plus rentrer chez eux.

Isidro Gonzales, responsable municipal en charge de la Sécurité citoyenne de la ville, a déclaré à la radio Cadena Ser : « Pour l’instant il n’y a que des dommages matériels et nous n’en avons pas détecté de très graves ». Aucune perte civile ne serait donc à déplorer, malgré la puissance du séisme.

Un tremblement de terre de magnitude 6,3 avait déjà ébranlé Al Hoceïma en février 2004 , faisant près de 630 morts et causant d’importants dégâts matériels.